Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte Imprimer
Taille du texte Imprimer


07 février 2014

Vichy invente une cure pour les addicts au portable !

On célèbre aujourd'hui la journée mondiale sans téléphone portable. L'occasion de tester votre addiction. Si vous êtes accroc, ceci est pour vous.

Etes-vous un workaholiste ? Autrement dit, pourriez-vous vous passer de vos smartphone, ordinateur et autre tablette... Pas sûr ! Pour les vrais accrocs, le centre thermal des Célestins à Vichy (Allier) propose depuis peu une cure de "Digital détox", unique en France. "L'idée de développer cette cure m'est venue en lisant des études très sérieuses sur la dépendance aux écrans, assure Florence Rochelois, responsable communication du centre thermal, à l'origine de ce programme. Le "burn out" est un mal moderne, tout comme le stress. Bien souvent, il n'y a plus de frontière entre la vie privée et la vie professionnelle."

La cure débute donc par un cérémonial très étudié. D'abord déposer, dès son arrivée, tous ses écrans au coffre de l'hôtel. Prendre ensuite possession de sa chambre, sans téléphone, ni ordinateur, ni connexion Internet, bien sûr. Uniquement des livres, des jeux de société et de la musique zen.

1500 € la cure

Commence alors un programme "bien être" de 4 jours & 4 nuits composés de 14 soins destinés à "retrouver un équilibre psychique dans une vie bien réelle". Plus question de se laisser déranger par une sonnerie à l'heure du déjeuner. Fini les notification Facebook et les alerte mails.
la cure s'écoule entre séance de sophrologie, massages au jet, coaching sportif, soins anti-stress, atelier diététique, et même séance de Iyashi Dôme, un traitement de choc japonais "équivalent à un semi-marathon en terme de dépense d'énergie", nous promet le centre thermal. Lancée à la mi-janvier, la cure "Digital détox" n'a pas encore rallier beaucoup d'adeptes, mais à Vichy on mise beaucoup sur cette addiction endémique.
Coût du break digital : 1.500 € la cure. Le prix à payer pour se défaire d'une dépendance qui serait équivalente à l’alcool, au cannabis ou à l’héroïne. Pas gagné !

 

(Photo : Compagnie de Vichy)



+ de
Trentième hiver pour les Restos du Cœur
24 novembre 2014
Trentième hiver pour les Restos du Cœur
1 million de personnes accueillies, 130 millions de repas offerts, 67 600 bénévoles, l'an dernier en France... Combien cette année ? Les Restos du Cœur lancent aujourd'hui leur trentième campagne d'hiver. Et chaque année, la demande augmente. " C’est un bien triste anniversaire …. malheureusement nous devrons faire face à un afflux de plus en plus grand pour une population de plus en plus démunie Nous ne sommes pas fiers de cette situation mais nous répondrons présent tous les jours dans nos centres du Puy de Dôme", explique le responsable local. Dans ce seul département, les Restos ont ouvert 22 centres de distribution et font beaucoup pour les plus démunis. Ce qui n'a pas empêché l'an dernier des actes de vandalisme ayant impacté directement le travail des bénévoles "Nous avons été la cible avec les autres associations de vandalisme (vol et incendie de véhicule), explique-t-on à l'antenne du Puy-de-Dôme. Aux Restos du Cœur nous sommes en difficultés avec nos véhicules , nous manquons de moyens , pour l’hiver 2014-2015 pour livrer nos 22 centres dans le département toutes les semaines. Nous sommes sur la corde raide , la moindre panne ou accident il va falloir louer un véhicule , car actuellement nous n’avons pas les moyens d’acheter. Ce vandalisme gratuit pénalise les personnes qui viennent chercher du réconfort auprès de notre association". En France, 8.5 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté. (Source : INSEE, Septembre 2014). Cliquez ici pour faire un don
Lire la suite +
Renaud Lavillenie, athlète de l'année !
21 novembre 2014
Renaud Lavillenie, athlète de l'année !
C'est la première fois qu'un athlète français remporte ce titre et il revient à Renaud Lavillenie. Le perchiste champion du monde et champion olympique a décroché, ce soir, à Monaco, le titre très convoité d"athlète de l'année attribué par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF). En compétition avec le sauteur en hauteur qatarien Mutaz Essa Barshim et le recordman du monde du marathon, le Kényan Denis Kimetto, le perchiste charentais, qui s'entraîne à Clermont-ferrand, recordman du monde de saut à la perche (6,16 m le 15 février dernier à Donetsk) est sacré à 28 ans. Lavillenie succède à Usain Bolt, triple tenant du titre. Sur son compte Twitter, le champion a commenté cette récompense : "Athlete of the Year !!! So happy. Un immense plaisir d'avoir la reconnaissance de mon sport. Premier FRANÇAIS à recevoir ce prix, quel prestige". (Photo DR)
Lire la suite +
Vulcania enregistre une baisse de sa fréquentation
21 novembre 2014
Vulcania enregistre une baisse de sa fréquentation
Le parc Vulcania, qui vient de clôturer sa saison, présentait vendredi matin les résultats de l'année 2014. Si son chiffre d’affaires reste stable, autour de 9,2 M€ HT, la fréquentation du parc, en revanche, fait grise mine. Avec 322 500 visiteurs, elle affiche une baisse de 3,5% par rapport à 2013. La faute, semble-t-il, aux nouveaux rythmes scolaires. « Notre baisse provient de la mise en place des nouveaux rythmes, qui entrainent le raccourcissement du temps scolaire quotidien. Les enseignants ont moins programmé de sorties longues, ce qui handicape un parc comme le nôtre où la durée de visite est proche de la journée », commente Catherine Damesin, Directrice de Vulcania. Une donnée que n'avait pas anticipé la direction. "Tous les parcs à la journée ont subi ce revers, assure le président Jean Mallot. Du coup nous avons déjà préparé la parade pour l'an prochain". Ainsi, Vulcania a avancé d'une demi-heure l'ouverture de ses portes à 9h30, afin de permettre aux scolaires de planifier à nouveau la sortie Vulcania dans les agendas. A ce phénomène se sont greffées d'autres raisons expliquant la baisse de la fréquentation : "une météo catastrophique", un recul de 4% du taux de départ des Français en vacances et un bilan estival régional mitigé. Trois nouveautés l'an prochain Pour remonter la pente, Vulcania proposera l'an prochain trois nouveautés majeures. Tout d'abord le film, « Premier Envol », où le public suivra un jeune aigle royal avec une vraie sensation de vol grâce à des nacelles dynamiques, un écran à 180° et une projection au sol. Une nouvelle exposition sur l’impact qu’ont pu avoir certains épisodes volcaniques sur la vie de l’homme et de la planète : la disparition de Pompéi, la Révolution française, le blocage des aéroports du monde entier en sont quelques exemples que les visiteurs de Vulcania découvriront dans l’exposition « Bouleversements » entièrement conçue par les équipes du parc. Enfin, Vulcania, en partenariat avec le parc de l'Allier Paléopolis, transportera ses visiteurs au temps du Jurassique l’espace d’une saison avec le parcours « Sur les traces des dinosaures ». Une dizaine d’animaux géants animés, dont un T-Rex de 5 m ou un Stégosaure de 7 m, vont s’installer en plein cœur du site. Un investissement total de 700.000 €, qui se ressentira sur le prix de l'entrée, en hausse de 3,5% l'an prochain (0,50 cts d'euro), à partir du 25 mars 2015, date de réouverture du parc. Geneviève Colonna d'Istria  
Lire la suite +