Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte Imprimer
Taille du texte Imprimer


12 novembre 2012

New deal en Auvergne : la région offre une centaine d'emplois

1 emploi + 1 logement offert = 1 new deal en Auvergne ! C'est la nouvelle équation de l'Agence régionale de développement des territoires qui lance aujourd'hui une opération séduction baptisée "New deal en Auvergne", destinée aux personnes souhaitant s'installer dans la région. L'objectif est « de faciliter la mobilité géographique des demandeurs d'emplois et de tous les actifs attirés par la qualité de vie offerte par la région », souligne l'ARDTA. « Le taux de chômage en France est au plus haut. Pourtant il y a des emplois dans les régions françaises et notamment en Auvergne. Il est donc urgent de faire se rencontrer l'offre et la demande et les territoires ont un rôle à jouer ».
Via le site Internet newdeal-en-auvergne.fr, une centaine d'offres d'emplois dans tous les types de métier sont mises en ligne. Ingénieurs, opérateurs, conseiller financier... les postes à pourvoir sont le plus souvent en CDI. Comme pour tordre de cou à tous les vieux clichés collant à la peau des Auvergnats, la région offre en prime 500 € par mois pour aider les nouveaux arrivants à couvrir leurs frais d'hébergement le temps de leur période d'essai. "Pour bien commencer sa vie en Auvergne et définir un projet de vie riche et motivant, il faut s'en donner les moyens car le bien être collectif passe par le bonheur individuel", précise la région qui se veut "attractive, dynamique, solidaire et accueillante".
L'Auvergne est la 6e région de France où le taux de chômage est le plus bas et de nombreux emplois qualifiés sont à pourvoir. Le « New Deal de l'Auvergne » est un partenariat inédit entre des entreprises qui recrutent et une région « qui agit concrètement pour attirer de nouveaux talents », explique l'agence dans un communiqué. La région attire chaque année 17000 nouveaux habitants. Elle espère, à travers ce type d'initiative, rester dans le peloton de tête des régions qui vont continuer à gagner des habitants dans les tente ans à venir. Elle pourrait ainsi, selon les projections de l'INSEE voir sa population augmenter de 8 % d'ici à 2040.
 



+ de
Craponne-sur-Arzon : la country reprend ses droits
21 juillet 2014
Craponne-sur-Arzon : la country reprend ses droits
Ressortez vos Stetsons et vos vieilles Santiags ! La 27e édition du festival de musique Country revient à Craponne-sur-Arzon. Les 25, 26 et 27 juillet, 20.000 personnes sont attendues dans ce village de Haute-Loire, devenu terre promise des fans de country. Avec au programme, cette année encore, de belles têtes d'affiche internationalement reconnues, à l'instar de Darryl Worley, véritable star outre-Atlantique. Au total, dix groupes américains dont six jamais vus en France :William Clark Green, Jerry Kilgore, Hogg Maulies, Jason Lee McKinney Band, Whiskey Sisters auxquels s’ajoutent Blue Highway, Skinny Molly, Texas Martha and the House of Twang et Sarah Savoy’s Hell-Raising Hayride. 20.000 passionnés Deux groupes européens parmi les meilleurs dans leur catégorie sont également attendus : Red Wine (Italie) se produira en exclusivité française et The Barnstompers en provenance des Pays-Bas. Sans oublier trois groupes français pour la promotion de la Country hexagonale : Cattle Call, Acoustic Five et The Roving Seats Le festival, qui a joué de malchance ces dernières années au plus de vue météo, espère bénéficier d'une embellie qui se traduirait automatiquement dans la fréquentation, en léger recul. Néanmoins, 20.000 passionnés de musique country sont attendus au cours de ces trois journées de festival on et off. Nouveauté cette année, l'entrée sera gratuite le dimanche pour les moins de 16 ans accompagnés d'un adulte. Pour connaître la programmation détaillée, rendez-vous sur le site web du festival. Vente directe au bureau du festival, 6 place Croix de Carle à Craponne-sur-Arzon jusqu'au 23 juillet. Vente sur place aux guichets du festival. Tel : 04 71 03 25 52
Lire la suite +
OM-Benfica, c'est ce soir à Clermont !
23 février 2014
OM-Benfica, c'est ce soir à Clermont !
L'Auvergne n'est pas seulement une terre de rugby. Elle aime aussi le ballon rond et ses stars. A commencer par celles du géant portugais, le Benfica de Lisbonne, surtout dans une région qui compte la deuxième communauté lusitanienne de France. L'OM reste aussi l'un des clubs français mythiques qui fait vendre. D'ailleurs, le match de ce soir délocalisé au stade Gabriel-Montpied ( 20 heures) se jouera à guichet fermé. En tout plus de 10 000 places se sont arrachées en quelques jours. L'occasion dans une ville sevrée de foot de haut niveau d'approcher quelques vedettes. Pour les Auvergnats, ce sera aussi la possibilité de revoir leur chouchou, Romain Alessandrini, révélé sous le maillot du Clermont Foot, évoluant désormais au sein de l'effectif phocéen. Quant aux Portugais, ils devraient pousser fort derrière le plus grand club de leur pays d'origine, même si la majorité des Portugais d'Auvergne sont originaires du nord du Portugal. Donc supporters du FC Porto ! pour les amoureux du foot, OM-Benfica reste une affiche de prestige au niveau européen. On se souvient du match historique entre les deux formations en demi-finales de Ligue des champions, en 1990 avec la fameuse main de Vata qui avait éliminé l'OM.   (Photo : clermontfoot.com)
Lire la suite +
Agression des joueurs : deux personnes incarcérées
22 juillet 2014
Agression des joueurs : deux personnes incarcérées
Ce mardi matin, le procureur de la République de Rodez a annoncé lors d'une conférence de presse l'ouverture d'une information judicaire dans la journée pour "violences aggravées et avec préméditation", suite à l'agression de trois joueurs de l'ASM Clermont, Julien Pierre, Aurélien Rougerie et Benjamin Kayser à la sortie d'une discothèque à Millau (Aveyron), dans la nuit de samedi à dimanche. En trois jours, cinq personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue, dont une lundi soir. Deux d'entre elles ont été formellement identifiées par des témoins derrière des vitres sans tain. L'un des suspects a déjà été condamné des faits de violence et l'autre pour usage de stupéfiant. Ils ont respectivement 20 et 22 ans. Ils devraient être incarcérés dans la journée, en attendant leur comparution. Il risque dix ans de prison. Les trois autres suspects devraient être relâchées dans la journée, faute de preuve formelle de leur implication. Cinq autre personnes ont pu être identifiées grâce aux gardes à vue et devraient être interpellées rapidement. Le procureur a également confirmé la thèse avancée par les joueurs, selon laquelle "Aurélien Rougerie est intervenu de manière très calme", pour porter secours à une jeune femme qui se faisait importuner par un client de la discothèque. "Cet incident verbal n'a pas eu de suite. Les rugbymen se sont dispersés". Des violences ont été commises "à l'extérieur à coup de machettes, de couteaux et de pelles de chantier sans discussion. L'agression a été ciblée contre Aurélien Rougerie. Un sabre a été retrouvé, mais n'a pas été utilisé. Sept blessés ont été recensés dont trois joueurs du club". Sept blessés au total Dans la nuit de samedi à dimanche, les internationaux Benjamin Kayser, Julien Pierre et Aurélien Rougerie ont été attaqués à l'arme blanche (couteaux, machettes et pelle) alors qu'ils rentraient à pied à leur hôtel dans le centre-ville de Millau, vers 4 h du matin. Les joueurs étaient en transit dans la sous-préfecture de l'Aveyron pour une nuit avant de rejoindre Falgos, dans les Pyrénées, pour un stage d'avant-saison. Les trois hommes ont été blessés et seront indisponibles pour au moins trois à quatre semaines. Julien Pierre, le plus sérieusement atteint, a été opéré dimanche en fin d’après-midi pour soigner ses coupures importantes. Il s'en sort avec dix points de suture à la hanche. Benjamin Kayser, touché au bras et à la main, a lui aussi subi une intervention pour soigner ses blessures à la main. Quant au capitaine des Jaune et Bleu, Aurélien Rougerie, qui a reçu un coup de pelle au coude, il est victime d'une plaie profonde. Son tendon a été légèrement touché. Le procureur de la république a également précisé que quatre autres personnes, étrangères au club, mais qui ont tenté d'intervenir lors de la rixe, ont également été blessées.  
Lire la suite +