Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte Imprimer
Taille du texte Imprimer


27 septembre 2013

Le corps de Fiona n'a pas été retrouvé

"Il nous a baladés" ! Les forces de l'ordre qui ont participé cet après-midi aux recherches du corps de la petite Fiona n'ont pas réussi à masquer leur amertume. Le beau-père de la petite fille n'est pas parvenu lui non plus à indiquer aux enquêteurs l'endroit précis où le corps de la petite fille a été enterré il y a plus de quatre mois. Arrivé sous escorte du GIPN et cerné par de nombreux gendarmes, Berkane Maklouf a indiqué plusieurs sites aux enquêteurs, sans toutefois retrouver le lieux précis où se trouve la dépouille.

D'abord près du lac d'Aydat, puis sur les hauteurs du lac de La Cassière, enfin le long d'une route nationale, tout près de la Cassière. En deux heures, les policiers accompagnés du procureur de la République ont dû ratisser plusieurs sites avant de se rendre à l'évidence. Maklouf n'arrive plus lui non plus à localiser le corps de l'enfant, enterré aux abords du lac d'Aydat d'après les déclarations du couple.
Mais peu avant 19 heures, les recherches ont été suspendues. Un enquêteur admet que Berkane Maklouf a guidé les limiers sur les mêmes lieux que la veille, où les avait menés la mère de Fiona, Cécile Bourgeon.

Sans le corps de l'enfant, et sans autopsie, difficile de vérifier les versions divergentes de la mère et du beau-père de Fiona. La première assure que ce dernier a frappé mortellement l'enfant. Lui, explique que la peitte Fiona avait pris l'habitude de se faire vomir. Il l'aurait retrouvé étouffée dans son vomi le lendemain matin.

Selon le parquet, il n'est pas prévu pour l'instant d'entreprendre de nouvelles recherches.

 



+ de
A71 : mise en service de la 2X3 voies entre Gerzat et l'A75
21 décembre 2014
A71 : mise en service de la 2X3 voies entre Gerzat et l'A75
Deux ans ! C'est le temps qu'il aura fallu à APRR pour mettre en service la totalité de l’itinéraire en 2x3 voies entre le péage de Gerzat et l'A75. L'événement aura lieu ce lundi 22 décembre à partir de 22 heures. Après deux ans de travaux synonymes de galère pour les automobilistes, ces derniers vont pouvoir bénéficier d’un tracé plus confortable pour traverser l’agglomération clermontoise par l'autoroute. Axe majeur pour l’agglomération clermontoise, l’autoroute A71 enregistre un trafic en hausse constante (plus de 45 000 véhicules/jour sur la section nord et plus de 60 000 véhicules / jour sur la section sud) nécessitant un passage à 2x3 voies pour fluidifier le trafic. L’A71 permet de desservir l’ensemble de l’agglomération clermontoise et les nombreuses zones d’activité alentour. Elle participe ainsi au développement économique et territorial de l’agglomération en accueillant un important trafic pendulaire (domicile/travail) et de transit. « L’ajout d’une voie supplémentaire par sens, permet à tous les automobilistes de profiter d’une route plus sûre, plus fluide et plus confortable », assure la société d'autoroute APRR , qui a financé ces 7 km supplémentaires pour un montant de 78 millions d’euros HT. Profitant des travaux d’élargissement de l’A71, la barrière de péage de Gerzat a été reconfigurée afin de mettre en service 8 voies qui peuvent être franchies à 30 km/h sans s’arrêter : 4 voies sur la barrière de péage dans le sens Paris > Clermont, 2 voies dans le sens Clermont > Paris ainsi qu’une voie pour chacune des deux gares de Gerzat côté Clermont-Ferrand.   Photo d'illustration)(  
Lire la suite +
L'épidémie de gastro gagne l'Auvergne
19 décembre 2014
L'épidémie de gastro gagne l'Auvergne
Le réseau de surveillance sanitaire Sentinelles est en alerte. L'Auvergne est sur le point de franchir le seuil épidémique du virus de la gastro-entérite. On recense actuellement 26 cas pour 100.000 habitants, dans la région, soit 160 000 nouveaux cas, en augmentation par rapport à la semaine précédente, juste en dessous du seuil épidémique (269 cas pour 100 000 habitants). selon le modèle de prévision, le niveau d'activité des diarrhées aiguës devrait continuer à augmenter, et pourrait dépasser le seuil épidémique la semaine prochaine. Seul conseil à donner, lavez-vous les mains !
Lire la suite +
Les stations auvergnates manquent de neige, mais...
18 décembre 2014
Les stations auvergnates manquent de neige, mais...
De mémoire d'Auvergnats, il y a bien longtemps qu'on n'avait pas eu un début de saison de ski aussi doux. Avec des températures élevées et peu de précipitations, pas de miracle. La neige n'est pas vraiment au rendez-vous en cette veille de vacances de Noël. « Il y a bien eu quelques précipitations, mais le froid fait défaut, analyse Hervé Pouneau, directeur de la SEM du Super Lioran. Il faudrait juste une petite chute des températures pour faire tourner les canons à neige et ouvrir une grosse partie du domaine ! ». Conséquence, la station cantalienne offrira aux skieurs - du moins dans un premier temps - une piste verte et la piste familiale équipée de son tout nouveau télésiège ainsi qu'un tapis de ski pour les débutants. « Heureusement, les prévisions météo nous annoncent du froid pour la fin de semaine et le début de semaine prochaine, poursuit Hervé Pouneau. Si c'est le cas, nous pourrons refaire rapidement notre retard avec de la neige de culture ». Le Mont Dore reste ferné Du côté des stations du Sancy, même problématique. La neige manque cruellement. Les températures trop élevées et surtout les pluies de ces dernières heures ont ruiné tout espoir de démarrer la saison dans de bonnes conditions. « La pluie n'a cessé de tomber, confirme Luc Stelly, directeur de l'office de tourisme du Sancy. Du coup, nous avons pris la décision de ne pas ouvrir au Mont Dore jusqu'à nouvel ordre, car il faut maintenir l'existant pour préserver le reste de la saison ». Seul le téléphérique sera ouvert aux piétons qui souhaitent randonner. A Superbesse, en revanche, trois téléskis seront ouverts dès vendredi en zone débutants, ainsi qu'un tapi et un télésiège. Le télécabine de la Perdrix sera ouvert aux piétons uniquement. En attendant de chausser les skis, les vacanciers pourront quand même se détendre grâce à d'autres animations mises en place dans les stations auvergnates : cinéma, piscine, ou encore randonnées à pied pour remplacer les raquettes. Geneviève Colonna d'Istria   (Photo : NewsAuvergne)
Lire la suite +