Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte Imprimer
Taille du texte Imprimer


27 septembre 2013

Le corps de Fiona n'a pas été retrouvé

"Il nous a baladés" ! Les forces de l'ordre qui ont participé cet après-midi aux recherches du corps de la petite Fiona n'ont pas réussi à masquer leur amertume. Le beau-père de la petite fille n'est pas parvenu lui non plus à indiquer aux enquêteurs l'endroit précis où le corps de la petite fille a été enterré il y a plus de quatre mois. Arrivé sous escorte du GIPN et cerné par de nombreux gendarmes, Berkane Maklouf a indiqué plusieurs sites aux enquêteurs, sans toutefois retrouver le lieux précis où se trouve la dépouille.

D'abord près du lac d'Aydat, puis sur les hauteurs du lac de La Cassière, enfin le long d'une route nationale, tout près de la Cassière. En deux heures, les policiers accompagnés du procureur de la République ont dû ratisser plusieurs sites avant de se rendre à l'évidence. Maklouf n'arrive plus lui non plus à localiser le corps de l'enfant, enterré aux abords du lac d'Aydat d'après les déclarations du couple.
Mais peu avant 19 heures, les recherches ont été suspendues. Un enquêteur admet que Berkane Maklouf a guidé les limiers sur les mêmes lieux que la veille, où les avait menés la mère de Fiona, Cécile Bourgeon.

Sans le corps de l'enfant, et sans autopsie, difficile de vérifier les versions divergentes de la mère et du beau-père de Fiona. La première assure que ce dernier a frappé mortellement l'enfant. Lui, explique que la peitte Fiona avait pris l'habitude de se faire vomir. Il l'aurait retrouvé étouffée dans son vomi le lendemain matin.

Selon le parquet, il n'est pas prévu pour l'instant d'entreprendre de nouvelles recherches.

 



+ de
Météo : record de chaleur en Auvergne en octobre
31 octobre 2014
Météo : record de chaleur en Auvergne en octobre
Il faudrait presque se pincer pour croire que la Toussaint pointe son nez... La capitale auvergnate flirte actuellement avec les records absolus de chaleur. Aujourd'hui encore Météo France prévoit 24° à Clermont-Ferrand, soit deux degrés de plus que dans le sud de la France. Du quasi jamais vu pour un mois d'octobre ! Selon Météo France, les moyennes des températures du mois en cours, dans les quatre départements, sont même les plus élevées que la région n'ait jamais connues, avec des valeurs supérieures aux normales saisonnières de 7 à 9° certains jours.  Phénomène planétaire Le phénomène n'est d'ailleurs pas limité à la région. Octobre 2014 restera dans les annales de la météo en France. Il a été le plus chaud depuis 71 ans dans certaines autres régions comme les Alpes-Maritimes, avec des températures supérieures de deux degrés et demi par rapport aux normales de saison. Des records qui s'inscrivent dans une certaine continuité puisque le mois de septembre 2014 avait déjà été le plus chaud du monde, sur terre et à la surface des océans, depuis le début des relevés de température en 1880, selon l'Agence américaine océanographique et atmosphérique (NOAA). Et si 2014 maintient ses températures mensuelles au-dessus de la moyenne jusqu'en décembre, elle deviendra l'année calendaire la plus chaude depuis 1880.
Lire la suite +
Le puy de Dôme a la cote
30 octobre 2014
Le puy de Dôme a la cote
Le plus célèbre des volcans d’Auvergne attire de plus en plus de visiteurs. Classé Grand Site de France depuis 2008, le puy de Dôme connaît actuellement une augmentation spectaculaire de sa fréquentation (+38,83%) soit +de 10 000 visiteurs pour le seul mois d'octobre, selon les chiffres du Conseil général, gestionnaire du site. L’attractivité du train panoramique et l’arrière-saison quasi-estivale de cette année expliquent sans doute ces bons chiffres. En octobre 2013, 21.864 visiteurs avaient emprunté le Panoramique des Dôme. Au total, 27 792 s’étaient rendus sur le site . Un an plus tard, ils ont été 38.583 au cours du mois d’octobre à fouler le sommet du volcan, soit un hausse de 38,83%, et ce malgré la fermeture annuelle de cinq jours pour la maintenance du train.
Lire la suite +
Cantal : le retour du Hobbit
28 Octobre 2014
Cantal : le retour du Hobbit
Voilà que le Cantal fait son retour sur la toile grâce au personnage du Hobbit... Le projet ? Faire parler du département de façon décalée en s'inspirant de la saga mythique du Seigneur des Anneaux et du Hobbit. Au programme : de l’humour, de l'action, mais surtout des paysages grandioses mis en avant. Un joli coup de pub pour le département, qui n'en est pas à son premier essai. Après le court-métrage Le Hobbit : Les Origines du Cantal qui a fait parler de lui sur le net (+ de 300 000 vues sur les bandes-annonces) et fait couleur beaucoup d’encore, c'est désormais un long-métrage Le Hobbit : Le Retour du Roi du Cantal qui sera bientôt visible sur la toile, avec le but non dissimulé de surfer sur le succès de la sortie officielle du film Le Hobbit de Peter Jackson en décembre 2014.   Avec les voix des « vrais comédiens »   De plus, les comédiens du film seront entièrement doublés par les voix officielles de la saga du Hobbit et du Seigneur des Anneaux. En effet, de nombreux doubleurs ayant participé au doublage des films de Peter Jackson ont accepté de prêter leur voix au projet. Et ce seront donc les voix familières de Frodon, Bilbon, Pippin, Thorin ou encore Balin que les fans de Tolkien retrouveront dans cette version Cantal . Derrière tout ça, un jeune réalisateur de tout juste 18 ans, Léo Pons, bien connu des Cantaliens pour ses buzz en faveur du département (Le premier Hobbit, la vidéo Happy From Aurillac...), étudiant en BTS Communication à Aurillac et déjà gérant d'une agence de communication "Leomedias".  
Lire la suite +