Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte Imprimer
Taille du texte Imprimer


27 septembre 2013

Le corps de Fiona n'a pas été retrouvé

"Il nous a baladés" ! Les forces de l'ordre qui ont participé cet après-midi aux recherches du corps de la petite Fiona n'ont pas réussi à masquer leur amertume. Le beau-père de la petite fille n'est pas parvenu lui non plus à indiquer aux enquêteurs l'endroit précis où le corps de la petite fille a été enterré il y a plus de quatre mois. Arrivé sous escorte du GIPN et cerné par de nombreux gendarmes, Berkane Maklouf a indiqué plusieurs sites aux enquêteurs, sans toutefois retrouver le lieux précis où se trouve la dépouille.

D'abord près du lac d'Aydat, puis sur les hauteurs du lac de La Cassière, enfin le long d'une route nationale, tout près de la Cassière. En deux heures, les policiers accompagnés du procureur de la République ont dû ratisser plusieurs sites avant de se rendre à l'évidence. Maklouf n'arrive plus lui non plus à localiser le corps de l'enfant, enterré aux abords du lac d'Aydat d'après les déclarations du couple.
Mais peu avant 19 heures, les recherches ont été suspendues. Un enquêteur admet que Berkane Maklouf a guidé les limiers sur les mêmes lieux que la veille, où les avait menés la mère de Fiona, Cécile Bourgeon.

Sans le corps de l'enfant, et sans autopsie, difficile de vérifier les versions divergentes de la mère et du beau-père de Fiona. La première assure que ce dernier a frappé mortellement l'enfant. Lui, explique que la peitte Fiona avait pris l'habitude de se faire vomir. Il l'aurait retrouvé étouffée dans son vomi le lendemain matin.

Selon le parquet, il n'est pas prévu pour l'instant d'entreprendre de nouvelles recherches.

 



+ de
Trentième hiver pour les Restos du Cœur
24 novembre 2014
Trentième hiver pour les Restos du Cœur
1 million de personnes accueillies, 130 millions de repas offerts, 67 600 bénévoles, l'an dernier en France... Combien cette année ? Les Restos du Cœur lancent aujourd'hui leur trentième campagne d'hiver. Et chaque année, la demande augmente. " C’est un bien triste anniversaire …. malheureusement nous devrons faire face à un afflux de plus en plus grand pour une population de plus en plus démunie Nous ne sommes pas fiers de cette situation mais nous répondrons présent tous les jours dans nos centres du Puy de Dôme", explique le responsable local. Dans ce seul département, les Restos ont ouvert 22 centres de distribution et font beaucoup pour les plus démunis. Ce qui n'a pas empêché l'an dernier des actes de vandalisme ayant impacté directement le travail des bénévoles "Nous avons été la cible avec les autres associations de vandalisme (vol et incendie de véhicule), explique-t-on à l'antenne du Puy-de-Dôme. Aux Restos du Cœur nous sommes en difficultés avec nos véhicules , nous manquons de moyens , pour l’hiver 2014-2015 pour livrer nos 22 centres dans le département toutes les semaines. Nous sommes sur la corde raide , la moindre panne ou accident il va falloir louer un véhicule , car actuellement nous n’avons pas les moyens d’acheter. Ce vandalisme gratuit pénalise les personnes qui viennent chercher du réconfort auprès de notre association". En France, 8.5 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté. (Source : INSEE, Septembre 2014). Cliquez ici pour faire un don
Lire la suite +
Renaud Lavillenie, athlète de l'année !
21 novembre 2014
Renaud Lavillenie, athlète de l'année !
C'est la première fois qu'un athlète français remporte ce titre et il revient à Renaud Lavillenie. Le perchiste champion du monde et champion olympique a décroché, ce soir, à Monaco, le titre très convoité d"athlète de l'année attribué par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF). En compétition avec le sauteur en hauteur qatarien Mutaz Essa Barshim et le recordman du monde du marathon, le Kényan Denis Kimetto, le perchiste charentais, qui s'entraîne à Clermont-ferrand, recordman du monde de saut à la perche (6,16 m le 15 février dernier à Donetsk) est sacré à 28 ans. Lavillenie succède à Usain Bolt, triple tenant du titre. Sur son compte Twitter, le champion a commenté cette récompense : "Athlete of the Year !!! So happy. Un immense plaisir d'avoir la reconnaissance de mon sport. Premier FRANÇAIS à recevoir ce prix, quel prestige". (Photo DR)
Lire la suite +
Vulcania enregistre une baisse de sa fréquentation
21 novembre 2014
Vulcania enregistre une baisse de sa fréquentation
Le parc Vulcania, qui vient de clôturer sa saison, présentait vendredi matin les résultats de l'année 2014. Si son chiffre d’affaires reste stable, autour de 9,2 M€ HT, la fréquentation du parc, en revanche, fait grise mine. Avec 322 500 visiteurs, elle affiche une baisse de 3,5% par rapport à 2013. La faute, semble-t-il, aux nouveaux rythmes scolaires. « Notre baisse provient de la mise en place des nouveaux rythmes, qui entrainent le raccourcissement du temps scolaire quotidien. Les enseignants ont moins programmé de sorties longues, ce qui handicape un parc comme le nôtre où la durée de visite est proche de la journée », commente Catherine Damesin, Directrice de Vulcania. Une donnée que n'avait pas anticipé la direction. "Tous les parcs à la journée ont subi ce revers, assure le président Jean Mallot. Du coup nous avons déjà préparé la parade pour l'an prochain". Ainsi, Vulcania a avancé d'une demi-heure l'ouverture de ses portes à 9h30, afin de permettre aux scolaires de planifier à nouveau la sortie Vulcania dans les agendas. A ce phénomène se sont greffées d'autres raisons expliquant la baisse de la fréquentation : "une météo catastrophique", un recul de 4% du taux de départ des Français en vacances et un bilan estival régional mitigé. Trois nouveautés l'an prochain Pour remonter la pente, Vulcania proposera l'an prochain trois nouveautés majeures. Tout d'abord le film, « Premier Envol », où le public suivra un jeune aigle royal avec une vraie sensation de vol grâce à des nacelles dynamiques, un écran à 180° et une projection au sol. Une nouvelle exposition sur l’impact qu’ont pu avoir certains épisodes volcaniques sur la vie de l’homme et de la planète : la disparition de Pompéi, la Révolution française, le blocage des aéroports du monde entier en sont quelques exemples que les visiteurs de Vulcania découvriront dans l’exposition « Bouleversements » entièrement conçue par les équipes du parc. Enfin, Vulcania, en partenariat avec le parc de l'Allier Paléopolis, transportera ses visiteurs au temps du Jurassique l’espace d’une saison avec le parcours « Sur les traces des dinosaures ». Une dizaine d’animaux géants animés, dont un T-Rex de 5 m ou un Stégosaure de 7 m, vont s’installer en plein cœur du site. Un investissement total de 700.000 €, qui se ressentira sur le prix de l'entrée, en hausse de 3,5% l'an prochain (0,50 cts d'euro), à partir du 25 mars 2015, date de réouverture du parc. Geneviève Colonna d'Istria  
Lire la suite +