Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte Imprimer
Taille du texte Imprimer


14 mai 2013

L'Auvergne attire aussi les capitaux étrangers

L’Auvergne aux portes du Top 10... Si l'on en croit l’Agence française des investissements internationaux (AFII) qui vient de publier son rapport annuel sur la nature, l’origine et la répartition des investissements étrangers dans l’hexagone, la France enregistre 693 investissements. En Auvergne, sept projets d’entreprises internationales ont été annoncés et permettront de maintenir ou de créer 454 emplois. La région apparaît ainsi en 11ème position au plan national en termes d’emplois créés ou maintenus pour 1000 actifs. Un résultat qui la place devant la Bretagne, le Languedoc‐Roussillon ou encore l’Aquitaine.
Parmi les investissements exemplaires de 2012, le rapport cite notamment la reprise de l’usine d’embouteillage Arvie. "L’AFII avait détecté le groupe singapourien QAF Limited comme repreneur potentiel du site puydômois et l’ARDE avait pris le relais en région pour concrétiser le projet, aboutissant au recrutement programmé d’une vingtaine de collaborateurs d’ici la réouverture de l’usine", assure la région.

10 chargés d’affaires en visite en Auvergne

L’AFII est le principal canal par lequel l’Auvergne réceptionne des projets d’investissements (création, extension, reprise) d’entreprises étrangères à la région. Depuis 2009, cela représente près de 400 dossiers traités et une dizaine de projets concrétisés. Les 21 et 22 mars derniers, l’ARDE a ainsi accueilli 10 chargés d’affaires de l’AFII (voir photo) venus du monde entier (Etats‐Unis, Brésil, Japon…) pour leur faire découvrir l’Auvergne. L’enjeu : qu’ils aient le réflexe de solliciter la région pour tout projet d’implantation en France et qu’ils puissent la présenter au mieux aux investisseurs internationaux. Lors de ces deux jours, les chargés d’affaires ont visité deux entreprises à capitaux étrangers, Fuji Electric et Brüggen.
 



+ de
Michelin finalise l’acquisition de Sascar au Brésil
1er septembre 2014
Michelin finalise l’acquisition de Sascar au Brésil
Suite à son annonce du 9 juin 2014, Michelin confirme ce matin avoir repris à 100 % le capital de la société Sascar, le leader brésilien de la gestion de flottes et de sécurisation des biens transportés. Avec 870 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 280 millions de reals brésiliens (environ 91 millions d’euros) en 2013, Sascar est n°1 de sa spécialité dans son pays. L’acquisition de cette société, dont le business model a démontré son efficacité au Brésil (33 000 flottes gérées, 190 000 poids lourds), permettra à Michelin de développer son offre dans la gestion de flottes et d’accélérer la croissance de son activité poids lourds au Brésil. Sascar bénéficiera pour sa part de l’accès à de grands clients en Amérique du Sud via le réseau de distribution de Michelin. L’opération annoncée au cours de l'été a été approuvée par les autorités de la concurrence brésiliennes (CADE) et toutes les formalités de clôture ont été finalisées le 29 août 2014. La valeur d’entreprise, qui s’établit à 1,6 milliard de reals brésiliens (environ 520 millions d’euros), inclut le montant de l’acquisition, 1,353 milliard de reals brésiliens (environ 440 millions d’euros), et 247 millions de reals brésiliens (environ 80 millions d’euros) de dette. La transaction a été conclue sur la base d’une reprise en numéraire de la totalité du capital de Sascar Participações S.A. et de ses filiales.
Lire la suite +
Fréquentation en hausse pour Vulcania
1er septembre 2014
Fréquentation en hausse pour Vulcania
Malgré une météo catastrophique cet été, les visiteurs ont été plus nombreux à visiter Vulcania, avec une fréquentation en hausse de 3%. Le parc a accueilli 150 000 visiteurs en juillet et août 2014 contre 145 000 en 2013 « Dans un contexte économique tendu, Vulcania voit sa fréquentation augmenter grâce à l'impact de ses nouveautés auprès du public auvergnat et à son attractivité en tant que destination, comme en témoigne le succès des offres de séjour » commente Jean Mallot, Président de Vulcania. Bien sûr Vulcania a plutôt profité de son architecture creusée dans la roche volcanique, qui lui permet de proposer aux visiteurs un parcours essentiellement couvert à travers ses attractions et animations. «Même si le temps maussade impacte positivement notre fréquentation, nous sommes pénalisés, comme l'ensemble des acteurs touristiques, par la baisse du nombre de touristes quand le mauvais temps s'installe dans la durée comme cette année», souligne Catherine Damesin. Le renouvellement complet de la scénographie du parc ainsi que le succès des animations estivales comme les soirées de l'été avec un nouveau spectacle pyrotechnique féérique expliquent cette hausse de la fréquentation enregistrée sur juillet et août : « Nous avons renforcé notre attractivité et conforté ainsi Vulcania en tant que destination touristique. Plus de 50 % de nos visiteurs ont choisi l'Auvergne pour leurs vacances car ils souhaitaient visiter Vulcania, ce qui démontre bien l'impact du parc sur le tourisme auvergnat» précise Jean Mallot. A titre d'exemple, les séjours vendus sur le site Internet de Vulcania affichent une croissance significative avec 40% de nuitées supplémentaires commercialisées sur juillet et août dans une cinquantaine d'hôtels partenaires.   Le public régional recule de 6% Cet été encore, plus de 80% du public de Vulcania vient d'en dehors de la région. Les visiteurs proviennent de tous les départements de France avec une hausse notable du Limousin et du Centre mais aussi du Languedoc Roussillon, de la Bourgogne ou encore de l'Ile de France. La clientèle étrangère représente presque 15 000 visiteurs et progresse de près de 4%. La Belgique, les Pays-Bas et la Suisse continuent de représenter plus de 50% du public étranger. Le public régional, en baisse de 6% sur l'été 2013, revient en force avec une progression de plus de 25% liée à l'attractivité des nouveautés de la saison : le film « la Terre Gagnera » et le « Ballon des Puys ». « Inauguré au début de l'été, ce ballon captif permet de découvrir à 150 m de hauteur le paysage exceptionnel dans lequel Vulcania s'inscrit et a suscité un grand intérêt auprès de nos visiteurs », précise Jean Mallot. Le parc a accueilli 334 600 visiteurs en 2013 et depuis son ouverture en 2002, près de 4,5 millions de visiteurs.     (Photo NewsAuvergne)
Lire la suite +
Chômage : la hausse... toujours !
25 juillet 2014
Chômage : la hausse... toujours !
Fin juin 2014, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A s’établit à 62 150 en Auvergne, soit une hausse de +1,1 % par rapport à fin mai 2014. ce qui équivaut à 661 chômeurs supplémentaires dans la région en un mois ! Sur un an, l'augmentation est de +4,4%. En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A augmente de + 0,3 % par rapport à fin mai 2014 (+ 4 % sur un an). En Auvergne, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A augmente, en juin 2014, de +0,7 % pour les hommes (+5,0 % sur un an) et de +1,5 % pour les femmes (+3,7 % sur un an).   Le Puy-de-Dôme le plus touché Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A et âgés de moins de 25 ans augmente de +0,4 % en juin 2014 (-2,9 % sur un an). Le nombre de ceux âgés de 25 à 49 ans progressent de +1,1 % (+3,5 % sur un an) et le nombre de ceux de 50 ans et plus augmente de +1,4 % (+11,8 % sur un an). S’agissant de la catégorie A, selon le département, le nombre de demandeurs d’emploi varie en juin 2014 par rapport à fin mai entre + 0,1 % et +1,6 % : Allier (+0,4 %), Cantal (+0,1 %), Haute-Loire (+1,1 %), Puy-de-Dôme (+1,6 %).
Lire la suite +