Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte Imprimer
Taille du texte Imprimer


22 mai 2013

Fiona : le beau-père de l'enfant se constitue aussi partie civile

Alors que l'enquête sur la disparition de la petite Fiona, 5 ans, semble au point mort, le beau-père de l'enfant a décidé de se constituer partie-civile, en fin de matinée, apprend-on auprès de l'avocat de la maman de Fiona. Berkan Maklouf, 31 ans, a été de nouveau convoqué et entendu longuement par les enquêteurs du SRPJ de Clermont-Ferrand, ce matin, en tant que simple témoin. Il est revenu une fois de plus sur le déroulement de la journée du 12 mai, le dimanche où Fiona a disparu. Le compagnon de Cécile Bourgeon a toujours affirmé qu'il ne se trouvait pas au parc avec sa compagne ce jour-là, ayant préféré rester à l'appartement familial. "Cette constitution de partie civile n'est pas anormale, analyse Me Portejoie. Il vit avec la mère de Fiona et ses deux filles depuis un an. Il est le père de l'enfant que porte Cécile Bourgeon. Il a tout simplement envie d'épauler celle qu'il aime".
Dès le début de l'enquête, les policiers se sont intéressés au compagnon de Cécile Bourgeon. Celui-ci est, en effet, déjà connu des services de police, notamment pour des faits de violence et des affaires de stupéfiants. Lors de la perquisition dans l'appartement familial, le lendemain de la disparition de Fiona, les enquêteurs avaient d'ailleurs découvert et saisi des plans de cannabis.


"Il avait menacé de la reprendre"


Venu à la rencontre des journalistes au pied de son immeuble clermontois, deux jours après la disparition, Berkan Maklouf, qui se faisait appeler "Kader" avait déclaré : "Je ne demande qu'une chose, c'est qu'on nous ramène la petite. On vit un cauchemar, mais en même temps tout ça c'est bien réel. Le matin, on se réveille, et Fiona n'est toujours pas là" .
Il était également revenu sur les relations houleuses entre le père et la mère de Fiona, séparés depuis dix-huit mois. "Lui, il ne venait pas régulièrement voir les petites. Il n'était pas réglo. Il avait même menacé de reprendre Fiona".
Depuis le 12 mai, la fillette disparue dans le parc Montjuzet de Clermont-Ferrand, reste introuvable. "Cinquante policiers traquent sans relâche toutes les pistes qui pourraient nous mener jusqu'à elle", précise le procureur de la République de Clermont-Ferrand. Pour le moment, sans résultat.


 



+ de
Fréquentation en hausse pour Vulcania
1er septembre 2014
Fréquentation en hausse pour Vulcania
Malgré une météo catastrophique cet été, les visiteurs ont été plus nombreux à visiter Vulcania, avec une fréquentation en hausse de 3%. Le parc a accueilli 150 000 visiteurs en juillet et août 2014 contre 145 000 en 2013 « Dans un contexte économique tendu, Vulcania voit sa fréquentation augmenter grâce à l'impact de ses nouveautés auprès du public auvergnat et à son attractivité en tant que destination, comme en témoigne le succès des offres de séjour » commente Jean Mallot, Président de Vulcania. Bien sûr Vulcania a plutôt profité de son architecture creusée dans la roche volcanique, qui lui permet de proposer aux visiteurs un parcours essentiellement couvert à travers ses attractions et animations. «Même si le temps maussade impacte positivement notre fréquentation, nous sommes pénalisés, comme l'ensemble des acteurs touristiques, par la baisse du nombre de touristes quand le mauvais temps s'installe dans la durée comme cette année», souligne Catherine Damesin. Le renouvellement complet de la scénographie du parc ainsi que le succès des animations estivales comme les soirées de l'été avec un nouveau spectacle pyrotechnique féérique expliquent cette hausse de la fréquentation enregistrée sur juillet et août : « Nous avons renforcé notre attractivité et conforté ainsi Vulcania en tant que destination touristique. Plus de 50 % de nos visiteurs ont choisi l'Auvergne pour leurs vacances car ils souhaitaient visiter Vulcania, ce qui démontre bien l'impact du parc sur le tourisme auvergnat» précise Jean Mallot. A titre d'exemple, les séjours vendus sur le site Internet de Vulcania affichent une croissance significative avec 40% de nuitées supplémentaires commercialisées sur juillet et août dans une cinquantaine d'hôtels partenaires.   Le public régional recule de 6% Cet été encore, plus de 80% du public de Vulcania vient d'en dehors de la région. Les visiteurs proviennent de tous les départements de France avec une hausse notable du Limousin et du Centre mais aussi du Languedoc Roussillon, de la Bourgogne ou encore de l'Ile de France. La clientèle étrangère représente presque 15 000 visiteurs et progresse de près de 4%. La Belgique, les Pays-Bas et la Suisse continuent de représenter plus de 50% du public étranger. Le public régional, en baisse de 6% sur l'été 2013, revient en force avec une progression de plus de 25% liée à l'attractivité des nouveautés de la saison : le film « la Terre Gagnera » et le « Ballon des Puys ». « Inauguré au début de l'été, ce ballon captif permet de découvrir à 150 m de hauteur le paysage exceptionnel dans lequel Vulcania s'inscrit et a suscité un grand intérêt auprès de nos visiteurs », précise Jean Mallot. Le parc a accueilli 334 600 visiteurs en 2013 et depuis son ouverture en 2002, près de 4,5 millions de visiteurs.     (Photo NewsAuvergne)
Lire la suite +
Eté 2014 en Auvergne : la douche froide !
29 août 2014
Eté 2014 en Auvergne : la douche froide !
Non, il ne faisait pas bon prendre ses vacances en Auvergne cet été ! Les records de pluviométrie en juillet et le déficit d’ensoleillement et de chaleur au mois d’août sont venus contrarier les prévisions enthousiastes de juin. Après un taux de satisfaction de 44% en juillet, le mois d’août affiche 58% contre 71% en 2013. "Une saison ternie par la météo défavorable", assure le Comité régional de développement touristique d'Auvergne. Mais pas seulement... Selon l’avis des professionnels du tourisme auvergnats, la météo et la crise sont les deux facteurs qui ont le plus impacté la fréquentation du mois d’août. Une enquête téléphonique réalisée par Novamétrie pour le compte du CRDTA les 25 et 26 août 2014 auprès d’un échantillon représentatif de 300 professionnels du tourisme et de 100 acteurs de l’activité économique (hors tourisme) impactés par la fréquentation touristique (commerces de proximité, boulangeries, superettes, services…). Le constat est d'ailleurs assez général dans l'Hexagone, puisque le nombre de vacanciers en France a baissé cet été, hormis la Bretagne et PACA. La palme aux villes Comme en juillet, le premier motif d’insatisfaction est la météo. Le déficit solaire et les températures automnales du mois d’août ont conduits à moins de réservations de dernière minute mais surtout ont déclenché des départs anticipés dans les campings et des annulations chez les hôteliers. Seul point positif, cette météo morose a favorisé les visites dans les villes. Les professionnels de l’Allier (Taux de satisfaction 47%) et du Puy-de-Dôme (TS 87%) sont les plus satisfaits du mois d’août. De même au vue des conditions climatiques, les touristes ont choisi les sites de visite et les activités culturelles comme les musées, (TS 79%) au détriment des activités de pleine nature (TS 64%). "Alors que le mauvais temps a incité beaucoup de vacanciers français à partir finalement à l'étranger, la clientèle française en Auvergne est plutôt stable, analyse le CRDTA. Les professionnels sont moins nombreux en août qu’en juillet à constater une baisse de fréquentation. Dans l’Allier on compte même 27% de professionnels en progression sur ce marché". Cette clientèle vient principalement d’Ile-de-France. Les Belges détrônent les Néerlandais On note, comme en juillet, une affluence accrue des Bretons par rapport aux années précédentes. Les Belges coiffent au poteau les Néerlandais, traditionnellement leaders de la fréquentation étrangère en Auvergne,. Les marchés britannique et allemand s’inscrivent à la baisse car ils ont privilégiés les destinations « soleil ». Après la douche froide de cet été, les professionnels auvergnats restent prudents sur le prévisionnel. A ce jour, 64% estime que le niveau de ses réservations est moyen voire bon. 48% des acteurs du tourisme auvergnats attendent un chiffre d'affaires inférieur à celui du mois de septembre 2013, voire même 68% pour les propriétaires de chambres d’hôtes. Les plus optimistes pour l’arrière-saison sont les gestionnaires de villages vacances et les prestataires de loisirs. Bref, on est loin de l’été 2012 qui reste la meilleure des 5 dernières saisons, particulièrement pour les campings et les chambres d’hôtes, même si les propriétaires de meublés et gîtes et les sites de visite notent l’été 2014 comme le meilleur.    (Photo NewsAuvergne)
Lire la suite +
Rugby : Clermont-Montpellier pour la passe de trois
29 août 2014
Rugby : Clermont-Montpellier pour la passe de trois
Après deux succès contre Grenoble et à Brive pour débuter le championnat sous la férule de son nouveau coach, Franck Azéma, Clermont vise une troisième victoire d'affilée ce soir (20 h 45) contre Montpellier à domicile. Des Héraultais qui, malgré un recrutement ronflant et un groupe de grande qualité, peinent à trouver le bon rythme en ce début de saison. Pourtant, le potentiel de la bande à Galthié peut faire craindre le pire à n'importe quel adversaire, pour peu que la machine se mette en branle... L'ASM aimerait autant que ce ne soit pas ce soir ! Pour parvenir à ses fins, Clermont a choisi d'injecter du sang neuf, avec huit changements par rapport à l'équipe qui s'est imposée en Corrèze (6-21). Les équipes : Clermont : Abendanon; Guildford, Davies, Fofana, Malzieu; (o) James, (m) Parra; Bardy, Lee, Chouly (cap); Vahaamahina, Cudmore; Zirakashvili, Kayser, Domingo. Montpellier : Bérard; Dupont, Ebersohn, Olivier, Fall; (o) Trinh-Duc, (m) Paillaugue; Battut, Mowen, Ouedraogo (cap); Timani, Donnelly; Mas Ivaldi, Nariashvili.
Lire la suite +