Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte Imprimer
Taille du texte Imprimer


18 février 2011

Nouvelle organisation au CHU de Clermont-Ferrand

Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Clermont-Ferrand, qui comprend 3 hôpitaux (le CHU Gabriel-Montpied sur le plateau St-Jacques, le CHU Estaing dans le quartier République et le CHU Hôpital Nord à Cébazat), continue son processus de restructuration et prépare les opérations de désamiantage de son « vaisseau amiral », le CHU Gabriel-Montpied (788 lits et places). Une opération qui n'est pas sans poser quelques problèmes de logistique... De nouveaux travaux de désamiantage des ailes historiques du bâtiment vont démarrer au printemps prochain et s’étaleront sur 3 ans. Du coup, des modifications dans l’organisation des services et dans le plan de circulation des patients et des consultants commencent à être apportées. Visite médicale des services concernés !

1/ Service de Néphrologie (Pr Patrice Deteix)
Début février 2011, le service de Néphrologie a déménagé. Les patients vus en consultations externes sont accueillis au 6e étage du bâtiment principal, dans le cadre d’une consultation commune au pôle REUNNIRH (Pneumologie et Chirurgie thoracique, Endocrinologie, Urologie, Nutrition clinique, Néphrologie et hémodialyse, Maladies infectieuses, Réanimation médicale, Hygiène hospitalière).
Le service d’hémodialyse, autrefois situé à l’Hôtel-Dieu et au CHU Gabriel-Montpied est désormais regroupé dans un seul bâtiment, situé place Henri-Dunant (en face du CHU Gabriel-Montpied). Il dispose de 24 places.

2/ Service de Nutrition clinique (Pr Yves Boirie)
Le service de Nutrition clinique du CHU de Clermont-Ferrand a été créé en 2007. Le champ d’action de la nutrition clinique comprend 2 domaines : la dénutrition et les affections  nutritionnelles « de surcharge », comme l’obésité.
Depuis le 7 février, ce service a déménagé au 6e étage du bâtiment principal du CHU Gabriel-Montpied pour optimiser le développement de son activité.
Le service comprend :
- un hôpital de jour destiné aux patients obèses ou dénutris ;
- des explorations fonctionnelles métaboliques et nutritionnelles ;
- une activité de consultations dispensées par les médecins et les professionnels de
santé du service
- un service Diététique, composé de 17 diététiciens, dont l’activité transversale se
déploie sur les 3 sites du CHU.

3/ Centre de vaccination international – CVI (Pr Jean Beytout)
Le CVI a déménagé au 6e étage du bâtiment principal du CHU Gabriel-Montpied. Il est l’un des centres agréés de vaccination contre la fièvre jaune, qui est une fièvre hémorragique virale qui sévit dans les zones intertropicales d’Afrique et d’Amérique du
Sud.
En 2010, le CVI a réalisé 3 500 consultations. Lors des consultations, les médecins donnent des conseils individualisés qui dépendent du ou des pays visités, des obligations vaccinales éventuelles, de la nature et de la durée du séjour, de données épidémiologiques ainsi que de particularités propres au voyageur lui-même.



+ de
Au secours, on change d'heure !
25 octobre 2014
Au secours, on change d'heure !
Cette nuit, la France et tous les pays de l'Union européenne passent à l'heure d'hiver. Ainsi, dimanche à 3 heures (heure d'été), il sera 2 heures (heure d'hiver). Une heure de plus à dormir, mais un décallage toujours aussi difficile à digérer. Moins d'un Français sur cinq se dit favorable au changement d'heure, selon un sondage publié jeudi pour le site Comprendrechoisir.com, spécialisé dans l'information pratique au quotidien (*).  Seuls 19 % des sondés approuvent le passage de l'heure d'été à l'heure d'hiver, tandis que 54 % y sont opposés et 27 % se disent indifférents, selon cette étude OpinionWay.  Pourtant il existe quelques avantages à changer d'heure en hiver. Plus d'un Français sur deux (54 %) ignore qu'une heure en moins d'éclairage lui permet d'économiser 10 centimes d'euro environ. Selon le ministère de l'Écologie, le changement d'heure a permis d'économiser 440 GWh en éclairage en 2009, soit la consommation d'environ 800 000 ménages. En 2030, la réduction globale des émissions due au changement d'heure pourrait être de 70 000 à 100 000 tonnes de CO2, d'après ses estimations. Dse chiffres à méditer en cas d'insomnie ! (*) Le sondage a été réalisé du 24 septembre au 3 octobre auprès d'un échantillon de 1 005 répondants âgés de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.
Lire la suite +
Emploi : pas d'amélioration en septembre
24 octobre 2014
Emploi : pas d'amélioration en septembre
Fin septembre 2014, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A s’établit à 62 306 en Auvergne. Ce nombre augmente de + 0,3 % par rapport à fin août 2014 (soit +204). Sur un an, il augmente de + 5,1 %. En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A augmente de +0,6 % par rapport à fin août 2014 (+4,3 % sur un an). En Auvergne, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A augmente, en septembre 2014, de +0,5 % pour les hommes (+5,9 % sur un an) et augmente de +0,1 % pour les femmes (+4,3 % sur un an). Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A et âgés de moins de 25 ans augmente de +1,6 % en septembre 2014 (-0,8% sur un an). Le nombre de ceux âgés de 25 à 49 ans diminue de -0,4 % (+3,9 % sur un an) et le nombre de ceux de 50 ans et plus augmente de +1,2 % (+12,4 % sur un an). S’agissant de la catégorie A, selon le département, le nombre de demandeurs d’emploi varie en septembre 2014 par rapport à fin août entre -0,5 % et +1,1 % : Allier (-0,3 %), Cantal (-0,5 %), Haute-Loire (-0,5 %), Puy-de-Dôme (+1,1 %).
Lire la suite +
Le Grand Clermont fait sa promo sur la toile
23-10
Le Grand Clermont fait sa promo sur la toile
Le Grand Clermont s'offre une belle séquence d'auto-promotion sur le web, en proposant via Vimeo depuis deux jours un clip sur la capitale clermontoise, plutôt valorisant... On y voit des habitants vanter les mérites du Grand Clermont, accumulant les bons points : vivant, tendance, riche, créatif, jeune... Les qualificatifs ne manquent pas pour valoriser l'image de la capitale auvergnate. On y aperçoit également les pépites qui font le Grand Clermont : Michelin, Limagrain, Pictures, l'IFMA, la Coopé ou encore le théâtre, le festival du court métrage et bien sûr l'ASM et Renaud Lavillenie... Bref, un joli coup de pub, habilement présenté et très rythmé. Nous, on aime !
Lire la suite +